Poste batterie amateur
(Année de fabrication : 1926)

Historique :
Cet été 2008 se déroulait à Noisseville à proximité de Metz, une bourse de radios anciennes. J’espérais y trouver un de ces ancêtres de la radio, ces beaux coffrets en bois qui s’ouvrent sur une lignée de triodes, ici pas de circuits imprimés, pas de soudure, les composants sont reliés électriquement par des fils étamés en aérien. Son alimentation est externe ainsi que son diffuseur (HP) sont connectés à un bornier par des écrous moletés sur le coffret.
C’était mon jour de chance, certes ce poste n’a pas de marque, mais nul doute qui l'est le fruit d’un de ces passionnés de radios comme nous le sommes nous mêmes.
C'est mon premier poste batterie, déjà tout enthousiaste d'entreprendre sa restauration, je sais que je vais y prendre un grand plaisir, et beaucoup de minuties à le faire revivre.
J'espère vous faire profiter par ces quelques photos, de la description de cette restauration.

Etat des lieux externe:
Le poste batterie lors de son achat, à part toutefois un dépoussiérage pour la photo.
L'ensemble est composé du poste batterie « coffre » et de son diffuseur.
Une alimentation sera à réaliser.
L'état de la boiserie est correcte, pas d'éclat de bois, quant au couvercle il est un peu voilé, et ne ferme pas correctement.
Les vernis sont Ă  refaire.
Les inscriptions illisibles des boutons sont Ă  reprendre.
Oxydation de la jupe chromé du cadran du CV et la sérigraphie de position qui à jaunit.
Manque un Ă©crou de connexion.

L'Ă©bonite est en bonne Ă©tat
Il aura juste besoin d'un bon lustage après démontage

On voit très nettement l'oxydation de la jupe.
Le condensateur variable dispose de deux réglages (grossier et fin) Le réglage fin en hors service. Les boutons de commandes sont en bakélite et en bon état

Commutateur PO:GO
Refaire les inscriptions peu lisibles.

Idem pour le CV de RĂ©action.

Sortie du diffuseur, manque un Ă©crou de connection.

Bornier Antenne et terre.

Etat des lieux au niveau Ă©lectronique du poste:
Après quelques mesures il s'avère que les deux transformateurs BF sont coupés au niveau du primaire.
Les lame fixes et mobiles du condensateur variable principal se touchent)
Le réglage fin (démultiplication ) du CV est hors service.
Le commutateur Grandes ondes/ Petites ondes est complètement oxydé.
Les trois triodes semblent bonnes, filaments et débit contrôlés au lampemètre.
Les supports des tubes sont oxydés.
Le réceptacle de la pile de 4,5v est rongé par l’acide de la pile qui a coulée.
Toutes les connections sont Ă  revoir, ainsi que les fils de liaisons.

Les triodes:
Une DZ 1508 pour la détection
Un A 409 première BF
Une RO 4305 BF finale

La pile de 4.5v sert de polarisation du tube final.